Always (20.01.2017) - ImproPDA

Aller au contenu

Menu principal :

Always (20.01.2017)

Archives > Reportages > Saison 16/17
Always  vs  ImproPDA
20.01.2017
Noella Lessard
Reportage
Michel Pagé
Photos
VENT DE FANTAISIE

Voilà un match d’impro comme on les aime…  Un amalgame de spontanéité, de créativité, de complicité qui a donné une soirée jubilatoire autant pour les spectateurs que pour les joueurs.

Les Always n’en sont pas à leur première visite chez PDA.  Elles y sont à l’aise et naturelles comme dans leur salon.  Chaque fois, leur connivence avec les PDA nous réserve des moments fascinants.  

Le match a commencé par une fusillade invitant chaque joueur à faire ses prédictions pour 2017.  Étonnant, tout ce qu’on a vu dans cette boule de cristal, allant de Trump à l’amoureux éconduit.

Plusieurs catégories ont suivi dont certaines se sont nettement démarquées :

Dis oui papa, un excellent et dynamique « ni oui / ni non » de Julie Couture et Robert Messier.

L’appel, une comparée, couronnée d’une étoile, mettait en scène des sœurs qui chantent chez les Always et de vieux amoureux du côté PDA.

Dans « Cinq sous pour 1$ », face à Sweet Bob, l’accent de Dominique variait de l’espagnol au britannique.

La difficile catégorie « saut dans le temps », allant du Moyen-Âge à l’an 2050, a obtenu l’égalité des votes.

Dans « Hooon! », Robert Messier était vraiment drôle en danseur à 10$.

Normand s’est bien défendu dans la rimée, répondant du tac au tac à l’inconstante Julie.

Dans la croisée,  Ange-Aimée a donné une excellent performance face à une Fannie surexcitée par la vision de son chat dans l’arbre.  Le public a opté pour l’égalité des votes.

Courant, une variation pleine d’imagination des deux côtés, mais gagnée par PDA.

Ernestine, Germain et les autres, considérée comme la meilleure impro par l’animateur, représentait les péripéties temporelles d’une fin de semaine au chalet.
Le match s’est terminé par le compte de 10 à 9 en faveur des Always et les couronnés de la soirée sont les suivants :

Mention spéciale : Normand Beaumier et Mélissa Perron
3e étoile : Annick Papineau et Christiane Veillette
2e étoile : Robert Cousineau
1re étoile : Julie Couture
Les étoiles du match
Les photos du match
Retourner au contenu | Retourner au menu