Blancs vs Verts (06.11.2017) - ImproPDA

Aller au contenu

Menu principal :

Blancs vs Verts (06.11.2017)

Archives > Reportages > Saison 17/18
Blancs vs Verts
03.11.2017
Noëlla Lessard
Reportage
Michel Pagé
Photos
Mince victoire des Verts

Assister à un match entre Blancs et Verts (tous joueurs PDA) est toujours un moment agréable.  Les joueurs sont plus détendus parce qu’ils sont habitués d’improviser ensemble et une certaine complicité transparaît dans leur jeu.  

Avant le début du match, moment important, la Rondelle d’or a été remis à Diane Rioux, membre de l’équipe, choisie par ses pairs comme la joueuse s’étant la plus illustrée durant le mois écoulé.  Félicitations Diane!

Le début du match s’est avéré un peu difficile, le temps de s’habituer à la patinoire, mais au fur et à mesure de la soirée, la mayonnaise a pris et les joueurs ont montré une énergie et une imagination croissantes.  

Les meilleurs moments

Dans la variation « lieu », belle gestuelle des Verts qui se trouvaient coincés dans une cabine téléphonique (était-ce un ascenseur?). Quant aux Blancs, le joueur Messier y est allé de ses jeux de mots savoureux (milieu, banlieue, etc.)

« Tous les jours pour toujours » : Une rimée sans faille de Louise et Francine au sujet d’un couple conjuguant le verbe aimer sans baiser.  Impro remportée de justesse par les Blancs.

« Pèse-personne » : Superbe démonstration de créativité de la part des deux équipes;  Veillette personnifiant la balance parlante et Brosseau, l’aiguille oscillante, sans parler des joueuses obèses et du punch final amené par Sweet Bob.

« Ruelle » : En caucus, les deux équipes avaient imaginé des chats, mais ce sont les Blancs, premiers sur la patinoire, qui les ont illustrés, avec une magnifique souris en la personne de Janine.  Les Verts ont quand même remporté le point avec leur histoire de cordes à linge.

« Cabotine » : Magnifique chantée, en groupe pour les Verts, et en duo (Messier et Lacroix) pour les Blancs. Deux histoires intéressantes. L’arbitre a décerné une étoile performance à chacune des équipes.

Ce sont les Verts qui l’ont emporté avec la marque de 10 à 9.  L’ensemble des joueurs a fait un excellent travail.  Tous auraient mérité une étoile.  Qu’on pense à l’énergie de Rachel (présente dans 10 impros), la détermination de Lucille dans « l’alphabet » et le « ni oui, ni non », les beaux personnages de Lessard (le parfait Marseillais), les idées de Brosseau, transformé en aiguille d’horloge, le jeu de Louise (en cabotine et parfaite rimeuse) et les excellentes performances de Messier.  Mais le juge a dû choisir parmi ces talents et voici son choix :

Mention spéciale : Janine LeBlanc et Robert Cousineau

3e étoile : Francine Lacroix 2e étoile : Diane Rioux 1re étoile : Christiane Veillette
Les étoiles du match
Photos du match
Retourner au contenu | Retourner au menu